Chaque année, (avant covid), le jour du Vendredi Saint, une délégation importante de la FNVRCNTF et de l’AMDTF, est présente à la commémoration qui a lieu au pied du Bittermark, dans le Rombergpark, invitée depuis plus de 64 ans, par la municipalité de Dortmund.

Dans ce lieu, plus de 300 travailleurs forcés, de 11 nationalités, ont été assassinées par les nazis, juste avant l’arrivée des alliés.

De 2015 à 2018, trois pommiers ont été plantés dans la clairière.

Ces pommiers sont issus des graines que le pasteur Korbinian Aigner sema entre les baraques du camp de Dachau, où il était interné. En 1945, il emporta, dans sa fuite, les petits plans, qu’il replanta dans son jardin.

 

Avril 2015 :

(Tous droits réservés)

 

En partant de la droite : notre cher ami Wolfgang Ashoff, Mme Rose Marie Antoine, Directrice Générale de l’ONAC VG, qui nous avait fait l’honneur d’être présente, notre regretté Président, Monsieur Jean Chaize, des représentants d’associations allemandes, l’Oberburgermeister Monsieur Sierau.

 

Avril 2016 :

(Tous droits réservés)

 

En partant de la gauche l’Oberburgermeister Monsieur Sierau, Wolfgang Ashoff, Mme Nicole Godard, présidente de l’AMDTF, Mr V. Muller, consul de France, Monsieur E Soder.

 

Janvier 2021 :

 

https://www.ruhrnachrichten.de/dortmund/anschlag-mit-rechtsradikalem-hintergrund-am-mahnmal-in-der-bittermark-plus-1591542.html

 

Fin de la courte vie des jeunes pommiers.

La police allemande n’est pas sûre, qu’il s’agisse d’un acte politique, elle diligente actuellement une enquête.

Quoiqu’il en soit, les membres de la FNVRCNTF et de l’AMDTF affectés par cette destruction, sont motivés plus que jamais à poursuivre le travail de mémoire.

 

N. G.

Présidente AMDTF

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.